Стажировки за рубежом

Ваш паспорт к международной карьере

Ong Cercle d'or Togo
Camp chantier humanitaire 2019
Того
Lomé
Tourisme et Social
Culture
Как можно скорее

Camp chantier humanitaire 2019

ASSOCIATION CERCLE D'OR : Chantier solidaire Assahoun Fiagbé + Chantier d'animation culturelle Kpélé Adéta+ Batik/ 2019
I -PRESENTATION DE CERCLE D'OR
CERCLE D'OR TOGO est une association officielle, reconnue par le gouvernement togolais, Récépissé Nº0636/MATDCL-SG-DLPAP-DOCA, publié au Journal Officiel de la République Togolaise. Créée le 22 Mars 2014, elle est une association apolitique, à but non lucratif et non confessionnelle. CERCLE D'OR a été fondée par Monsieur AFETOFIA Kossivi Mawuena (Petit nom : Dieudonn). Le Bureau Exécutif de l'Association est composé de dix membres dynamiques et dévoués. A part ses membres fondateurs, CERCLE D'OR est composée d'un Conseil de Développement qui rassemble des responsables animation, un responsable communication et des responsables relations internes. Une des visions de CERCLE D'OR est de favoriser le développement des facultés des élèves ou apprenants. Pour nous, L'éducation doit se donner comme objectif primordial la formation d'un individu capable, non de subir, mais d'agir socialement. Et comme le dit Nelson Mandela « L'éducation est l'arme la plus efficace qu'on puisse utiliser pour changer le monde ». Sachant que sur les chemins de la vie, les racines de l'éducation sont amères, mais ses fruits sont doux. CERCLE D'OR est située à Lomé au Togo
NOTRE BUT OU RAISON DE LA CREATION
CERCLE D'OR a été créée afin de promouvoir le développement de l'éducation. Egalement, notre volonté est d'agir pour l'égalité des chances. C'est par l'accès à l'éducation que nous permettrons à chaque individu de s'affirmer, de s'intégrer dans la société et d'être partie prenante de son évolution. CERCLE D'OR oeuvre pour la construction de l'esprit de créativité, en favorisant la connaissance, l'expérimentation et la rencontre. NOS OBJECTIFSLes objectifs de CERCLE D'OR sont multiples : -Promouvoir l'éducation et les actions des jeunes dans la société, - Apporter des solutions aux problèmes d'éducation scolaire dans les villages,-Lutter contre les problèmes qui minent à l'éducation scolaire,-Lutter pour un enseignement efficace et adéquat,-Permettre à l'amélioration des connaissances et performances des élèves,-Assurer une parfaite réussite de la jeune fille dans son milieu scolaire,-Veiller à un encadrement éducatif efficace et dynamique des élèves.

NOS MOYENS D'ACTION
CERCLE D'OR, afin d'atteindre et réaliser son but, se propose de : -Créer des centres de formations aux jeunes démunis,-Organiser des activités socioculturelles,-Collaborer avec les pouvoirs publics, les collectivités locales, les ONG, les Associations et institutions tant nationales qu'internationales,-Organiser des colloques, conférences-débats, émissions radiotélévisées,- Préparer les élèves par le travail et pour le travail,-Former les élèves aux respects des normes et valeurs de la société,-Accompagner financièrement et moralement les élèves pour la réussite parfaite de leurs études,-Organiser des cours sur le développement durable à l'environnement, à la paix, à la démocratie et les droits de l'homme,-Initier les jeunes à l'informatique,-Elaborer des projets de proximité impliquant l'ensemble de la population rurale,-Ouvrir des bibliothèques afin de rehausser le niveau intellectuel des jeunes et des populations de tous genres,-Organiser des campagnes de sensibilisation des jeunes sur les problèmes environnementaux,-Créer des écoles dans des villages lointains pour encourager les jeunes filles à s'engager à prendre des positions élevés.
NOS VALEURSLes valeurs dont se nourrit CERCLE D'OR s'inscrivent dans une combinaison dynamique et complémentaire de trois principes.  EDUCATION- Salon d'orientation des jeunes et des populations,- Salon de formation pédagogique,- Projet de réussite éducative,- Suivi et évaluation des élèves,- Cours de vacances.Le champ éducatif vise une certaine objectivité, c'est-à-dire la réussite. Ainsi ,CERCLE D'OR veut inculquer en ses participants ou membres, une formation d'autosuffisance .En effet, nous voulons à travers nos activités éducatives ,former des jeunes capables d'esprit de créativité aptes à construire dans un avenir proche, un monde meilleur sur des plans politiques, économiques et humanitaires et en ayant un sens du leadership. Nous oeuvrons à travers des salons ou colloques sur l'orientation et les métiers d'ateliers manuels, développer un esprit de développement personnel et d'entrepreneuriat. PRODUCTION DE LA CONNAISSANCE-L'éducation produit des connaissances pour et sur l'action publique, ses effets et les besoins auxquels elle répond, -L'amélioration et le développement des compétences et des méthodes en éducation constituent une préoccupation constante. CITOYENNETELa question de citoyenneté mérite beaucoup d'attention. En effet l'ignorance et la négligence de certains préceptes moraux comme les notions de libre arbitre, du respect des valeurs étatiques, de tolérance, d'indépendance, d'ouverture et d'acceptation d'autrui fait créer un monde hors du commun, c'est-à-dire immonde. Nous développons nos idées aux services des générations futures en défendant la liberté de penser, la solidarité et la coopération. A travers l'ensemble de nos activités, nous affirmons notre volonté de participer à la construction d'un monde meilleur sans discrimination. La citoyenneté n'exige pas seulement la capacité à échapper à l'emprise des autres, mais aussi celle de s'associer librement à eux. Et il se trouve, justement, qu'apprendre à s'associer aux autres n'est nullement en rupture avec le processus éducatif.  CULTURE- Activités fol chloriques,- Les danses modernes et traditionnelles,- Chants et poésies,- Cinéma, sketch, film, - Sports, -Camping,- Chantiers solidaires.Ces activités proposées ne sont pas une fin en soi mais un support éducatif pour favoriser l'épanouissement, permettre la socialisation et accéder à l'autonomie. Entre autre nous luttons contre l'ignorance et l'ennui en permettant au plus grand nombre d'apprenant d'accéder au travers des loisirs, à la culture, au savoir et à la connaissance. Nous avons la vocation de contribuer de plus en plus à l'éducation des enfants et des jeunes en faisant du temps libre un tremplin à l'épanouissement individuel et collectif. Il s'agit d'offrir aux enfants des temps d'éveil et de découverte. Nous avons la volonté de faciliter l'accès aux vacances et aux loisirs, de développer une culture de l'animation qui encourage la responsabilisation, la participation et la créativité. CERCLE D'OR est attachée à l'enrichissement que permet l'aller-retour permanent entre les dimensions démocratique et opérationnelle.L'amélioration opérationnelle de l'éducation renforce sa portée démocratique : CERCLE D'OR aide ses membres et joyaux à développer la qualité de leurs compétences. NOS ACTIVITES-Dons aux écoles, aux enfants démunis, aux orphelins et aux populations vulnérables, -Parrainage d'enfants ou d'élèves, - Paiement des frais de scolarité aux enfants nécessiteux, -Achat des fournitures scolaires aux élèves nécessiteux, -Suivi des élèves de la localité où se tiendra le chantier solidaire de l'Association,-Sensibilisation des populations sur l'importance de l'éducation, -Sensibilisation et formation des enseignants sur les divers mécanismes et stratégies d'enseignement, -Formation des éducateurs et élèves, -Reboisement, -Hygiène collective des lieux publics, -Visites des sites touristiques, -Soirées culturelles,- Chantiers solidaires, -Camping.
NOS SERVICES
-Formations,-Appui stratégique,- Aides,-Accueils, -Conseils et Orientations.

PRESENTATION BREVE DU TOGOVous trouverez au fur et à mesure de ce document d'autres informations sur le Togo ou même sur internet. Le Togo est un pays de l'Afrique de l'Ouest ayant des frontières communes avec le Bénin à l'Est, le Burkina Faso au Nord, et le Ghana à l'Ouest. Sa façade Sud-est est ouverte sur l'océan Atlantique. La population du Togo est estimée à 7,4 Millions d'habitants. Le Togo a eu son indépendance le 27 Avril 1960. Les habitants vivent majoritairement de l'agriculture. La capitale est Lomé à l'extrême sud. Le Togo a une superficie de 56785 km2. Cette faible superficie n'empêche pas le Togo d'être reconnu pour la grande diversité de ses paysages (une côte de sable fin bordée de cocotiers au sud, des collines, des vallées verdoyantes et des petites montagnes dans le centre du pays, des plaines arides et de grandes savanes plantées de baobabs au nord). La forme du Togo et la sympathie de ses habitants lui valent deux surnoms: le "couloir de l'Afrique" et "le sourire de l'Afrique". La population togolaise est reconnue internationalement pour son hospitalité et son sens de l'accueil, un étranger se sent forcement à l'aise au Togo. Les Togolais sont très sympathiques, d'abord facile et très respectueux de leurs visiteurs. langues parlées au TogoLa langue officielle du Togo est le français. Celui-ci est utilisé dans le commerce et dans l'administration. Le français n'est pas parlé et compris par tous, notamment dans les villages reculés. Dans les villes, quasiment tout le monde sait parler la langue de l'hexagone. Il existe de nombreux dialectes au Togo, propre à chaque région et sous région. Le plus répandu est celui parlé dans le sud du pays c'est-à-dire l'Ewé (se prononce «Evé»). Cette langue est souvent utilisée par ses habitants pour communiquer entre eux. Quelques exemples de mots en Ewé :Bonjour : N'diÇa va ? : WofoanBienvenue : WoezonMerci beaucoup : akpé (kaka)Blanc : yovoNoir : ameyiboTaxi-moto : zemidjanViens stp ! : Médékoukou vaLe (la) volontaire peut paraître gêné(e) lorsqu'il (elle) se trouve au milieu d'une discussion en Ewé, il (elle) peut se sentir exclu(e). Il faut rappeler que la langue recommandée au cours de nos chantiers humanitaires internationaux, est le Français et à la rigueur l'Anglais. Mais pour des raisons d'échange interculturel, les langues locales sont tolérées dans certains échanges. Environnement culturel du TogoLe Togo est multiculturel (environ 40 groupes ethniques), ce qui a donné naissance à d'innombrables pratiques traditionnelles. Les deux grandes religions au Togo sont le christianisme (au sud) et l'Islam (au nord). Toutefois, environ 60% de la population pratiquent des croyances animistes (dont le vaudou, particulièrement pratiqué dans le sud du pays). Les rites et croyances jouent un rôle très important dans la vie quotidienne et tous les évènements marquants (naissance, puberté, mariage, mort).


LES DIFFERENTES ACTIVITES DES CHANTIERS+ LES PROGRAMMES / 2019CHANTIER 1I- SOUTIEN SCOLAIRE A ASSAHOUN FIAGBE Présentation du village d'Assahoun Fiagbe Assahoun Fiagbé est un village essentiellement agricole situé à 5 km de la préfecture d'Agou dans la région des plateaux. Il est à 125km de Lomé, capital du Togo. La population est cordiale et réserve des accueils très chaleureux. Le village d'Assahoun Fiagbé est renommé pour sa préparation de la boisson locale communément appelé « SODABI » mais aussi pour sa grande variété de fruits et légumes (mangues, papayes, cacao, avocats, oranges, citrons,...). L'agriculture est l'activité principale et la population est très accueillante. Motifs du lieu ciblé Le village d'Assahoun Fiagbé a été choisi pour des raisons suivantes :-zone rural,-problème de déperdition scolaire,-problème de manque de volonté des parents et des élèves à scolariser leurs enfants,-problème de manque de soutien aux élèves et surtout vulnérables, -problème d'échec répété des élèves à cause d'une mauvaise condition de vie,-problème de faible sensibilisation des élèves et des parents sur la nécessité de l'éducation,-problème d'effectifs pléthoriques des élèves dans une salle de classe contre un seul professeur. Ici nous nous essayerons d'apporter nos soutiens moraux et stratégiques aux enseignants face à cette situation,-problème de la qualité d'enseignement à cause du manque de documentation,-problème d'actes de naissances : Certains élèves ne vont pas l'école parce qu'ils ne disposent pas d'actes de naissance,-problème de pauvreté des parents : Les parents ne disposent pas de moyens pour soutenir efficacement les études de leurs enfants,-problème de discrimination, la jeune fille est délaissée au profit du jeune garçon, -problème d'éducation inclusive. Date et DuréeDu 07 au 21 Août 2018/ Deux semaines. CibleElèves, plus particulièrement les vulnérables, les orphelins, les déshérités. LieuEcole Primaire Publique d'Assahoun Fiagbé. Objectif Soutenir les élèves du cours primaire et du collège dans les cours pour qu'ils débutent en toute assurance leur rentrée prochaine.  EncadreursLes Responsables de CERCLE D'OR et les Volontaires sont les seuls à encadrer les élèves. Mais peuvent être aidés par les jeunes diplômés de la localité. ProcessusLe soutien scolaire se fera par le biais des cours de vacances. Ces cours de vacances seront gratuits. Ce qui va permettre à tous les élèves du village de participer massivement et d'améliorer leurs connaissances pour la rentrée prochaine. Les Jours des cours Lundi à Vendredi L'heure des cours7h30 à 11h30 Les matières à enseigner Primaire : De CP1 au CM2Lecture+Ecriture+ Etude de texte+Calcul, Collège : De 6e en 3eFrançais, ECM et Mathématique. Disposition des enseignants dans les salles de classeLes enseignants seront en binôme dans les salles de classe c'est-à-dire un membre de CERCLE D'OR + un(e)volontaire. Les membres de CERCLE D'OR sont les maitres de salle.  Scénarios avec les élèvesDurant le chantier les enfants seront initiés à des scénarios de théâtres. Heure : Tous les Mardis de 15h à 16h30Encadreurs : Volontaires+Responsables de CERCLE D'ORPrésentation du théâtre : Le dernier jour du chantier au sein de l'Ecole. Echanges pédagogiques sur les cours entre Dirigeants et Volontaires Jour : Tous les Jours Heure : 19h-20h Formation des élèves sur : Droits de l'enfant, égalité des sexes et gestion durable de l'Environnement. Jour : Les deux Jeudis des deux semaines Heure : 07h30 à 11h30Formateurs : Volontaires+Responsables de CERCLE D'OR Sport d'ensemble avec les élèves.Jour : Premier Samedi de la première semaine Heure : 06h à 09h
 Soirée de Football avec les élèvesJour : deuxième Mercredi de la deuxième semaine. Heure : 14h à 16h  Formation (c'est facultatif) en :Jembé, danse traditionnelle (Akpèssè, Agbadza?), danses moderne-tendances du Togo. Jour : Tous les deux samedis des deux semaines Heure : 15h à 17h  Loisirs d'informations entre Dirigeants, Volontaires et quelques personnes ressources du village. Thème : Causerie-débat, chants et contes, débats culturels, tam-tam autours du feu et autres que vous trouverez à la suite de ce document. Jour : Tous les jours Heure : 20h à 22h2) RENOVATION DES MURS DES SALLES DE CLASSE(PEINTURE) DE ET REPARATION DE CERTAINS TABLES BANCS DE L'ECOLE Jour : Premier Vendredi de la première semaine Heure : 07h30 à 11h303) SYSTEME DE REBOISEMENT Jour : Deuxième vendredi de la deuxième semaine. Heure : 10h à 11h30 Lieu : Enceinte de l'école.4) TOURISME A ASSAHOUN FIAGBEPistes (A kpalimé): Cascade de Kpémé, Cascade de Kamalo, Centre artisanal de Kpalimé.Jour : Premier Dimanche de la première semaineHeure : 08h à 18h5) FIN +SPECTACLE AVEC LES ELEVES Lieu : L'Ecole Primaire Publique d'Assahoun Fiagbé. Jour : Dernier jour du chantier Heure : 08h à 12h30Les théâtres que les élèves ont appris des volontaires et des responsables de CERCLE D'OR, ils les reproduiront à la fin du chantier lors du spectacle. Et il y aura quelques moments de gaieté en sons traditionnels (Akpèssè, et autres) accompagnés de la distribution des kits scolaires.Dons aux élèves-Cahiers, stylos, crayons, gommes, des livres de lecture, des dictionnaires, des ensembles géométriques, des tapettes, des brosses à dents, des craies, des effaceurs+ distribution des biscuites aux élèves. Dons à l'écoleDes craies, des effaceurs ou certains documents.
CHANTIER 2-1
II- THEME : ANIMATION CULTURELLE A KPELE ADETA/ 2019
Présentation du Village de Kpélé AdétaKpélé Adéta est un village situé au Nord-Ouest de la ville de ?'kpalimé'' (La 1ere ville touristique du Togo). Adéta, est un village caractérisé par son climat, sa végétation et ses sites touristiques. L'activité principale des habitants de ce village est l'agriculture. Comme tout togolais, l'accueil chaleureux est toujours ce qu'on réserve aux étrangers. Date et DuréeDu 23 Août au 04 Septembre 2018/ Deux semaines.  CibleElèves+Enfants plus particulièrement les vulnérables, les orphelins, les déshérités. LieuMaison d'hébergement. Objectif Donner la joie aux enfants vulnérables, orphelins du village qui sont en fait des élèves, leur faire croire qu'ils ne sont pas seuls et les inciter à plus de travail à travers ces animations culturelles.AnimateursLes Responsables de CERCLE D'OR + les Volontaires + Les Jeunes animateurs culturels du village. ProcessusLes enfants seront réunis ensemble dans la cours de la maison d'hébergement. Ensuite, ils seront guidés par les animateurs. Des jeux en objet aussi feront partis de l'animation. Les Jours d'animation Lundi à Samedi Les heures d'animation avec les enfants14h00 à 16h00NB : Il y aura des journées de sensibilisation de la population sur l'éducation.CHANTIER 2-2III-THEME : FORMATION EN BATIK A KPELE ADETA / 2019Le batik est avant tout un art. Il est une technique d'impression des étoffes. Le batik est aussi appelé coloration par épargne. Le principe du batik consiste à dessiner sur le tissu le motif final à reproduire, à protéger des zones du tissu contre la coloration par l'application de la cire chaude, à appliquer des couleurs - par trempage dans des bains de teinture / ou en peignant des teintures directement sur le tissu, à recommencer les opérations 2 et 3 successivement pour chacune des couleurs en allant des couleurs claires aux plus foncées, à la fin, ôter la cire, soit avec un fer à repasser, soit par trempage dans l'eau bouillante. En fin de compte, l'on obtient un tissu avec de différents tons ou contrastes juxtaposés, formant toutes sortes de motifs.
Images : Google
 Date et DuréeDu 23 Août au 04 Septembre 2019/ Au même moment que l'animation culturelle.
 Cible Les Volontaires. LieuMaison d'hébergement. Objectif Former les volontaires en cette technique, pour qu'ils s'imprègnent de la culture togolaise et aller enseigner ou montrer les oeuvres ou tissus à ses amis en Europe. FormateursDeux jeunes (volontaires) professionnels de Batik viendront spécialement de kpalimé+Les Responsables de CERCLE D'OR + Les Jeunes animateurs culturels du village.
 ProcessusAu même moment que les deux jeunes professionnels de Batik sont en oeuvre, les volontaires aussi vont être entrain d'apprendre cela doucement car c'est pour eux cette formation. Les Jours de formation en Batik Lundi à Samedi Les heures de formation en Batik 07h00 à 12h00 Tourisme à Kpélé AdétaPistes (A kpalimé/Kouma) : Kévuvu (Grotte aux chauves souris), Château Vial + quelques sites touristiques du village même.Jour : Le 1er Dimanche de la 1ere semaine au village de Kouma.Heure : 14h00 à 18h00.VIE SUR LES DIFFERENTS CHANTIERS  HébergementTous les volontaires sont hébergés dans le village dans une même maison. Les volontaires expatriés vivent ensemble avec les volontaires nationaux dans un environnement communautaire. Les dortoirs sont communs. Mais les femmes restent ensembles et les hommes aussi restent ensembles. Les volontaires bénéficieront de : - douche traditionnelle - latrine traditionnelle - usage du courant électrique ou non car c'est un village et souvent dans les villages en Afrique, l'électricité n'est pas tellement fréquente. Dans le cas contraire, les lampes traditionnelles seront utilisées et même les torches.- accès facile ou non au téléphone et à l'Internet. - cuisine au charbon de bois.C'est quand même intéressant d'expérimenter cela. Corvées ou Tâches ménagèresSur les chantiers, toutes les corvées (cuisine, vaisselle, eau, ménage) sont faites par les volontaires eux mêmes. Des groupes sont formés à cet effet et cela se fait de façon rotative. Accès en EauComme dans le quasi totalité des foyers togolais, il n'y a pas l'eau courante. Cette eau n'est pas potable, elle sert pour la douche, les toilettes, la vaisselle et la lessive. Pour la douche est peut être mise au feu pour la chauffer, pour certains volontaires qui désirent bien se doucher à l'eau chaude. Dans les localités d'accueil des chantiers solidaires, souvent l'eau est trouvée dans les rivières desservant le village. Chaque volontaire est habileté à s'y rendre pour ses besoins en eau (douche, lessive). C'est une vraie expérience locale.

 Eau potableL'eau potable se trouve soit dans des bouteilles d'eau minérale ou dans des sachets de 50 ml, on peut en acheter quasiment n'importe où en ville ou dans les boutiques. Elle est traitée et peut se boire sans aucune inquiétude. Ex : Voltic, Cristal, Clever?.
 LessiveElle se fait à la main. Tout un sport ! Cela prend du temps mais c'est tout aussi efficace qu'une machine. Nourriture PréparationConservation des alimentsIl n'y a pas de réfrigérateur. Certains aliments proviennent (poulet, boeuf) se mange directement après avoir tué l'animal. Il y a également beaucoup de féculents (spaghetti, riz, semoule) qui n'ont pas besoin de conditions spécifiques de conservation.Composition des repasLes repas sont préparés avec des produits locaux mais adaptés aux estomacs européens (moins pimentés et moins épicé). Généralement, ils se composent que d'un seul plat principal avec un dessert.Plat principalDes féculents (pâte à base de farine de maïs, de manioc ou de tubercules d'igname, riz, spaghetti, semoule, de l'igname frite?) accompagnés d'une sauce à base de concentré de tomates, d'oignons, de viande ou de poisson, sardine, thon, petit poids?. La tradition fait que les plats à base de pâte et de Fufu se mangent avec la main. On prend un bout de pâte qu'on trempe ensuite dans la sauce. Ce n'est pas un protocole, on peut si l'on désire manger avec des fourchettes.DessertsLes desserts sont des fruits locaux : ananas, oranges, papayes, pamplemousses, mangues, noix de coco, bananes?
Petits déjeunersIls sont de type européen : confitures de fruits locales (Fraise, abricot?) pains, café, thé. Il n'y a pas de lait frais, mais du lait concentré en conserve. ElectricitéIl n'y a pas forcément d'électricité dans le village ou localité où se déroulent les chantiers. La maison de logement que les autorités du village vont nous offrir, il peut y en avoir ou pas. Donc l'éclairage sera assuré à travers l'usage des lampes torche, lampes à pétrole. Donc, il est indispensable de se munir des lampes torches qui ont une grande importance dans la vie des chantiers solidaires surtout pour les promenades nocturnes. CommunicationTéléphonePensez en France à débloquer votre portable pour pouvoir utiliser des cartes togolaises. Ce service est gratuit selon les opérateurs si vous avez votre appareil depuis 6 mois. Dans le cas contraire, vous pouvez réaliser cette opération chez des vendeurs particuliers ou sur Internet (coût approximatif : 10 €). Les opérateurs togolais (Togocel et Moov) proposent des tarifs les plus avantageux pour les appels vers l'étranger. Il n'y a pas de système d'abonnement, ce sont des cartes prépayées. PostePour la poste, nous vous déconseillons d'utiliser leurs services (lenteur). Si vraiment vous êtes obligés d'envoyer ou de recevoir du courrier ou un colis, choisissez la société UPS ou le système recommandation de courriers ou colis de la poste.


 InternetAvec votre ordinateur portable vous pourrez vous connecter avec des clés de connexion de Togocel, de Moov ou de Togo télécom. Pour en procurer il suffit de se rendre dans l'un des agences de ces réseaux et ils vont vous servir. Les prix varient d'un moment à un autre à cause des promotions que ces derniers lancent parfois. C'est un système plus ou moins bon. Les cybers café sont loin des villages. Vous êtes obligés de se rendre à Agou à 5km pour le chantier d'Assahoun Fiagbé et à Kpalimé pour le chantier de Kpélé Adéta pour avoir une satisfaction. Toutefois l'Association CERCLE D'OR dispose d'une clé de connexion 3G dont vous pourrez vous servir sur les chantiers. Il suffit d'avoir votre ordinateur portable et approvisionner la clé d'un crédit qui pourra vous servir. Règles de vie en collectivitéCompte tenu du partage d'un lieu de vie entre plusieurs personnes, des règles et des comportements sont à respecter. Les volontaires sont appelés à observer un certain nombre de règles pour pouvoir consolider la cohésion du groupe. Sur chaque chantier solidaire, chaque volontaire est tenu de respecter un calendrier précisant le déroulement du séjour. Nous devons oublier les conforts dans lesquels nous vivions avant, la plupart du temps des nattes à la place du lit, des toilettes traditionnelles et des douches de fortune, des lampes tempêtes, des lampions, du matériel de cuisine locaux, de moustiques et autres insectes nocifs.Les activités doivent s'organiser en groupe car la vie collective est de règle. Les volontaires sont tenus d'évoluer toujours en groupe. Les différentes sorties doivent se faire en groupe; ceci va dans l'intérêt supérieur des volontaires pour des raisons de sécurité.Retenons que les chantiers ne sont pas un lieu de rencontres amoureuses, mais que cela se passe dans le respect de la pudeur, c'est-à-dire des autres. C'est le lieu de se faire des amis et avoir sa compréhension après le chantier ou au cours des sortis dans les weekends.Dans nos milieux, surtout ruraux, et par rapport à notre culture, où la gérontocratie est de mise, l'on n'admettra pas de voir deux personnes s'embrasser dans la rue dans un libertinage et surtout devant les petits ou les autorités locales. Ceci parce que la vision de la chose n'est pas la même qu'ailleurs. Participation aux tâches quotidiennesIl n'est pas exclu qu'il soit demandé aux volontaires de participer régulièrement aux tâches liées au nettoyage, à la cuisine, à la vaisselle. Souvent, il y a des groupes de corvées qui se sont constitués et ces groupes assument leur tâche quotidienne selon une manière rotative établie où chaque volontaire est appelé à participer chaque jour à une corvée durant les chantiers.

 Animation et soirée socioculturelle et ambiance artistique au cours du chantier solidaireLes soirées culturelles sont organisées souvent en chant, danse, chorégraphie, soit entre les bénévoles eux mêmes au son de Djembé, soit à l'invitation des groupes folkloriques de la localité d'accueil. C'est toute une ambiance de réjouissance et d'échange culturel, des bons moments culturels. Outre que ces types d'animation, les soirées de contes et légendes voire de débats interculturels sont organisés entre les volontaires pour débattre un thème de l'heure relatif à l'inter culturalité et la solidarité. Et aussi, sous l'invitation des personnes ressources dans les localités d'accueil, les volontaires suivent la légende et l'historique de la constitution des communautés d'accueil.
PROGRAMME JOURNALIER HORAIRE DU CHANTIER(Provisoire)5h00 : Réveil pour la préparation du petit déjeuner6h00-6h45: Réveil général+ Douche7h00-7h45 : Petit déjeuner 8h00-11h30 : Activités11h45-12h45 : Préparation du Déjeuner 12h50-13h20 : Déjeuner13h30-14h30 : Sieste ou repos15h00-18h00 : Activités18h30-19h45 : Préparation du Diner19h50-20h20: Diner20h30-20h50: Douche21h20-23h00: Nuit culturelle23h10-23h50: Fermeture des dortoirs ou silence / maison de logement.NB: Ce programme peut-être modifié en raison de certains ajouts et aussi tous les participants auront le grand programme (Jours-Activités-Heure-Chargé d'activité) avant le début des activités. Les volontaires l'auront, tout juste au deuxième jour de leur arrivée, en plus de la charte de bénévolat et du règlement intérieur.VI-CONDITIONS D'INSCRIPTION POUR LES CHANTIERS
 Le volontaire envoie à l'Association CERCLE D'OR :
-Un CV avec photo-Une lettre de motivationpar mail(cercledor.international@gmail.com)

 Les démarches à effectuer après:
-Fournir un certificat médical stipulant son aptitude à voyager au Togo,-Fournir la preuve que vous ayez une assurance de responsabilité civile,-Faire les vaccinations obligatoires (fièvre jaune, l'hépatite A),-Acheter son visa et son billet d'avion,-Préparer son voyage et son chantier.L'Association CERCLE D'OR restera toujours en contact avec le volontaire dans la fourniture de son dossier jusqu'à son arrivée au Togo.
FRAIS DE PARTICIPATION DES DEUX CHANTIERS/ 2019
= 450 EUROS (pour 1mois) : Du 07 Août au 04 Septembre 2019
NB : Le paiement se fait à la caisse de l'Association en espèce juste au lendemain de l'arrivée du volontaire.Cette somme servira à des fins suivantes : Hébergements à Lomé et dans les villages des chantiers, Restauration complète durant les chantiers: petit déjeuner, déjeuner et diner  Assurance-sécurité (signaler et enregistrer notre présence à la police dans les villes d'alentour des villages pour notre propre sécurité, au Togo tout geste peu importe mérite une récompense),  Transport-accueil à l'aéroport (volontaire), Transport-départ à l'aéroport (volontaire),  Transports pour les différents chantiers,

ATTENTION: Les éléments ci-dessous restent à la charge directe du volontaire:- Billets d'avion et taxe d'aéroport,- Assurance annulation, maladie et rapatriement,- Frais de santé et d'hospitalisation,- Boissons et autres consommations personnelles,- Les communications téléphoniques,-Tourisme,-Sorties ou courses personnelles, -Autres excursions, visites, boites de nuits etc.
NB : Pour les déplacements de la maison de logement au lieu du chantier de soutien scolaire, les participants eux-mêmes s'en chargent. Toutefois il y aura un délégué qui sera chargé de conduire tout le monde vers le chantier. Mais que le paiement du déplacement en taxi-moto (zémidzan) est individuel, il est à retenir qu'on peut aussi marcher pour aller sur le chantier mais en groupe.
DEMARCHES DE VOTRE VOYAGE POUR ARRIVER AU TOGODepuis votre pays, il existe des vols directs vers notre pays le Togo par relais de Paris CDG Lomé avec la compagnie Air France ou Bruxelles Airlines si vous êtes en Belgique. Les prix peuvent varier de 650 à 1200 € A/R selon la saison. Il existe des tarifs avantageux pour les moins de 24 ans. Le temps de vol entre Paris et Lomé oscille entre 5 et 8 heures. On peut choisir aussi la compagnie Asky, une des compagnies récemment certifiée IOSA pour sa qualité. On peut tenter de réduire les prix en choisissant la compagnie Royal Air Maroc qui peut vous emmener jusqu'au Togo à moindre coût et depuis d'autres villes que Paris. Mais cela se fait au prix d'une à deux escales (généralement à Casablanca, puis dans une autre capitale de l'Afrique de l'ouest). Le meilleur moyen pour réserver son billet est l'internet, soit directement sur le site des compagnies ou sur des sites de réservation en ligne. Démarches administratives du voyage PasseportPour rentrer au Togo, on exige un passeport. Veillez à ce qu'il soit valable jusqu'à 6 mois après la date de votre retour et qu'il y ait au moins encore 4 pages vierges pour le visa. Si vous n'avez pas de passeport, c'est à la Mairie de votre commune qu'il faut s'adresser, les délais de délivrance sont à moins de 3 semaines. Les pièces à fournir sont : un justificatif de domicile (facture de téléphone, portable, d'électricité, ou attestation sur l'honneur d'une personne qui vous héberge à titre gracieux avec une facture et la photocopie de sa pièce d'identité), un acte d'extrait de naissance (disponible à la mairie), 4 photos d'identité aux normes officielles, un timbre fiscal de 88 € (disponible chez les buralistes). VisaIl s'obtient avec le consulat du Togo de votre pays. La demande débute forcement par internet sur le site officiel du consulat. Il faut d'abord procéder à un enregistrement pour obtenir un mot de passe et un identifiant. Ne faîtes pas de demande si vous n'avez pas encore votre passeport. Une fois que vous avez procédé à l'enregistrement, vous pourrez imprimer un formulaire de demande de visa. Exemple : si vous êtes en France, il faut envoyer un courrier à l'adresse : 8 rue Alfred Roll 75 017 PARIS. Mais si vous êtes en Belgique ou au Canada, il faut envoyer votre demande au consulat du Togo de votre pays. Ce courrier doit être envoyé en recommander et doit se composer des pièces suivantes :-Le formulaire dûment rempli-Deux photos d'identité-Une preuve du billet A/R (réservation Internet ou photocopie du billet)-Votre passeport valable au moins 6 mois après le retour avec 4 pages vierges-Une lettre de mission et attestation d'hébergement fournie par CERCLE D'OR et visée par la mairie de la locale ou l'autorité décentralisée,-Une attestation d'assurance rapatriement (la preuve du paiement du billet par carte bancaire peut suffire) -Une enveloppe Chronopost pour le retour du passeport par courrier. différents types de visaChoisissez un visa touristique à sorties multiples pour vous permettre de découvrir les autres pays limitrophes du Togo si vous le désirez, avec le bon nombre de jour en fonction de la durée du séjour. AssuranceVérifiez auprès de vos organismes d'assurance ou mutuelles que vous êtes bien couvert pour les frais de rapatriement en cas de besoin d'hospitalisation. Les VaccinationsLa possession d'un carnet international de vaccination mentionnant une vaccination contre la fièvre jaune est obligatoire pour l'entrée sur le territoire togolais. Egalement le DTP (Diphtérie, Tétanos, Polio), fièvre typhoïde, hépatites A. Renseignez vous auprès de votre médecin spécialisé en maladies tropicales, ou d'un centre de vaccination. Il est aussi conseillé de faire d'autres vaccinations ou rappels. Cette démarche peut revenir assez chère selon le nombre de vaccins (jusqu'à 150 €). Si vous possédez une mutuelle, une bonne partie de ces frais peut vous être remboursée.
PaludismeN'oubliez pas que le Togo est aussi un pays touché par le paludisme comme d'autre pays du monde. Le paludisme est une maladie qui est transmise par un moustique. Il n'existe pas encore de vaccin contre cette maladie. Il est fortement conseillé de se faire prescrire un traitement préventif du style doxycycline ou doxypalu. Ce sont des médicaments qui se prennent chaque jour à des heures fixes à partir d'un jour avant l'arrivée au pays et pendant un mois après le retour. Ils ne vous garantissent pas le fait de ne pas être touché par la maladie mais réduisent de façon conséquente les risques. Ces médicaments ont des effets secondaires, et ne sont pas conseillés à toutes les personnes, consultez bien votre médecin. Ce traitement est fourni seulement sur ordonnance, il peut vous être prescrit dans les centres de vaccination. Une boite de 28 cachets de Doxypalu coûte entre 10 et 15 € selon les pharmacies. Ces médicaments ne sont pas remboursés. Achetez vos boîtes dans votre pays et prévoyez en assez pour subvenir à tout le voyage.Autres médicaments du voyage-Répulsifs anti-moustiques (type Repel Insect, 5 sur 5 Tropic)-Anti-diarrhéiques (ex : Smecta), antispasmodiques (ex : Spasfon Lyoc), antisécrétoire (ex : Tiofran),-Antibiotiques à large spectre-Traitements antipaludiques (Lariam, Malarone?)-Désinfectant pour l'eau (Hydroclonazone, Micropur?)-Crème solaire.Trousse premier soin-Pansements, gaze, compresses, bande-Antiseptique cutané-Médicaments contre la douleur et la fièvre-Crème pour coup de soleil et brûlure.-Produit calmant contre les piqûres de moustiqueNB : A NE PAS OUBLIER : billets d'avion, passeport + visa, assurance, carnet de vaccination, médicaments + ordonnances, moustiquaires imprégnées et vos lunettes de soleil. Argent et banqueLa devise utilisée au Togo est celle de l'Union Monétaire Ouest Africaine (UMOA) qui est le Franc CFA. (1000 Francs CFA = 1,50 €). Le Franc CFA est valable au Bénin, au Sénégal, en Côte d'Ivoire, au Mali, au Niger et Burkina Faso. Cette monnaie n'est pas acceptée au Ghana (sauf après le change en monnaie locale qui est le Cedis, 100 000 Cd = 4 000 Francs CFA= 6 €). On peut facilement échanger l'euro (€) en Francs CFA dans les banques togolaises à partir des coupures de 50 € ou 20€ dans certaines banques, avec un taux de change qui n'est pas excessif (1€=655,957 FCFA). Pour le retrait d'argent au distributeur, seule la carte bleue Visa est acceptée au Togo. Le Master Card, la carte Gold ne sont pas acceptée, ni le traveller's chèque. Exigez donc une carte bleue visa de votre banquier.NB : Les chèques au porteur BNP et autre ne sont pas non plus acceptés.

 Dans vos bagages Sur soi et bagage à mainMettez à l'intérieur tout ce que vous avez de plus précieux : ordinateur, appareil photo, papiers d'identité, argent, carte bleue visa, médicaments? Attention, ne pas mettre de produits liquides (dentifrice, crèmes?) ou produits stupéfiants.Bagages en souteCertaines compagnies de voyage (Air France) vous autorise à mettre en soute deux bagages de 23 kg chacun. Vérifiez bien le poids afin de ne pas payer les lourds suppléments. Renseignez vous si vous empruntez une autre compagnie.Mais vous pouvez aussi opter pour envoyer vos bagages si vous apportez beaucoup de choses et cela sera à part entière facturé selon la quantité de votre bagage.Effets personnelsLaissez chez vous vos bonnets et doudounes ! Quelque soit la période de l'année, il fait toujours un climat souvent doux ou chaud au Togo, donc emmenez vos shorts et vos T-shirts, une casquette, de la crème solaire des lunettes noires, des tongs, et des baskets. Un habit de pluie peut vous être utile, ainsi qu'un petit pull pour les nuits fraîches (notamment sur les montagnes). Prenez aussi des t-shirts à manches longues et des pantalons qui pourront être une protection supplémentaire face aux moustiques, en plus des répulsifs.Concernant ces derniers, il en existe trois types, pour l'air, pour la peau et pour les tissus. Prévoyez aussi une moustiquaire imprégnée. Pour dormir, vous pouvez prendre un coussin gonflable, mais surtout un sac à viande (sac de couchage léger en soie ou en coton) et une frontale. Emmenez du matériel pour travailler (par exemple : ordinateur portable, papier, stylos). Voilà pour ce qui est de plus indispensable. Réglementation sur les importationsSont admis en franchise, sous réserve qu'ils soient régulièrement et préalablement déclarés : 50 cigares ou 100 cigarettes, vêtements et effets personnels usagés, qu'ils soient portés ou non. Sont admis sans formalités et par voyageur : vêtements et linge. Un (1) appareil de prise de vue cinématographique, deux (2) rouleaux de films, un (1) paire de jumelles, un (1) instrument de musique, un (1) tourne disque avec 20 disques, un (1) magnétophone, une (1) machine à écrire, les menus objets de camping, les articles de sports, skis nautiques, raquettes de tennis, etc., 1 poste radio récepteur, deux (2) appareils photographiques. Les objets usuels portatifs : fer à repasser, articles de toilette, couverture de voyage, appareils électriques médicaux, etc. Les bijoux personnels en or, en argent ou de pierres précieuses dont le poids ne dépassent pas 500 grammes, deux (2) jeux de cartes. Tous ces objets peuvent être placés indifféremment soit dans les bagages à mains, soit dans les bagages en cale. Les provisions de route, tabacs ou tous objets non susceptibles d'être admis en franchise dans les conditions prévues au premier paragraphe sont passibles des droits et taxes d'entrée. Toutefois, exception faite des tabacs et provisions de route, ces objets peuvent être placés sous le régime de l'admission temporaire après accomplissement des formalités réglementaires. Arrivée à Lomé
L'Aéroport International Gnassingbé EyademaAprès les vérifications du passeport et carnet de vaccination, vous attendrez l'arrivée de vos bagages. Soyez patients et non inquiets si vos bagages mettent du temps à arriver. Une fois vos bagages récupérés, les douaniers les fouilleront sûrement avant la sortie. Ensuite au moins un ou deux membres de l'organisation seront là pour vous accueillir. D'habitude, c'est le Président lui-même qui vient à votre rencontreATTENTION-ATTENTION: Le port des produits stupéfiants ou les drogues tels que, le cannabis, la marijuana est fortement puni par la loi togolaise. Un(e) bénévole pris(e) en flagrant délit s'attire de très graves problèmes sur lui et avec les forces de l'ordre. Ces derniers ne vont pas du tout être tendres avec vous. Ce qui vous attend est la prison. C'est pour cette raison que l'utilisation de ces produits n'est pas acceptée au sein de notre Association. Et l'Association se dégage de toute responsabilité en matière de ces actions.Votre Première nuit à LoméLa première nuit se fait au siège de L'Association à Lomé ou dans un appartement tout de moins confortable pour les volontaires. Enregistrement au consulat de votre pays d'origineCelui-ci est important, pour prévenir les autorités ambassadrices de votre pays d'origine de votre présence au Togo. Généralement au lendemain de votre arrivée le Président de l'Association vous accompagnera pour réaliser cette démarche ainsi que les opérations de change et toute autre course. Dans le cas d'une arrivée le weekend, ces démarches consulaires se feront en début de semaine avant tout départ sur le chantier solidaire. SécuritéLa sécurité règne au Togo, même pour les étrangers. Cependant certaines précautions sont à prendre, notamment à Lomé. Comme partout dans les grandes villes du monde, il n'est pas impossible, d'être agressé, ou d'être victime du vol. Dans les villages, il n'y a quasiment pas de problème. Pour minimiser les risques, l'Association ne laisse jamais ses volontaires se promener seuls durant leurs séjours. Mais une liberté est quand même accordée aux volontaires dans certains cas de forces majeurs mais souvent notifié par les règlements des chantiers solidaires et la charte individuelle de volontariat dans notre organisation. N'hésitez pas à faire plusieurs photocopies du passeport et du visa, dont un exemplaire à garder sur vous. Laissez l'original dans un lieu sûr. Et aussi à enregistrer certains sur internet dans votre boite e-mail.
 Quelques problèmes ou difficultés que les volontaires pourraient rencontrés éventuellement sur les chantiers.
Problème de langueVous remarquerez tout le long du séjour que les volontaires locaux parlent souvent à côté de vous leur langue vernaculaire « éwé » entre eux quoiqu'on ait eu à le leur interdire. Parfois ça laisse croire qu'ils parlent de vous ou qu'ils parlent pour que vous ne compreniez ce qu'ils disent. Nous vous rassurons que la plupart du temps ce n'est pas cela, mais plutôt une habitude naturelle qu'ils ont à parler « éwé » entre eux. Cela permettra aussi aux volontaires de capter certains mots pour un début d'apprentissage de la langue locale. Ce qui participe aussi aux échanges interculturel. Nous vous prierons qu'une fois que vous serez face à cette situation, de ne pas vous sentir exclus, mais cherchez plutôt en inverser la tendance en leur demandant de vous apprendre et commencer à recevoir des traductions en Français ou en Anglais.
Problème de VolIls arrivent parfois que les volontaires soient victimes de vol (argent, objets?) sur le site de leur logement au chantier solidaire. La plupart des cas, ce sont les enfants ou les personnes extérieures qui ne sont pas des participants qui viennent au réfectoire, que vous laisser entrer dans vos dortoirs. Nous vous prierons de prendre soin de vos objets de valeur en les mettant dans vos sacs et en les fermant à clef, de ne pas les laisser traîner partout. Vous pourriez avant de partir au chantier, laisser vos objets de valeur (passeport, argent en liquidité excédentaire, carte de crédit?) à la disposition du Secrétaire Général de l'Association contre un document signé attestant après avoir fait l'inventaire de tous vos effets. Vous pourriez librement circuler avec la photocopie de votre passeport en plus d'une carte de volontaire que l'Association vous établira.Problème d'intégrationIl y a certaines dynamiques de groupe qui se reproduisent souvent sur un chantier solidaire. Les volontaires arrivent individuellement ou/et en groupe, c'est parfois la première fois qu'ils partent à l'étranger et qu'ils sont volontaires sur un chantier solidaire. Ils peuvent aussi ne pas être habitués à s'exprimer dans une langue étrangère. Il est donc normal qu'ils soient un peu anxieux, réservés, inquiets, ou même méfiant à l'égard de ce qui se passe. Dans ce cas, il faut chercher à discuter avec l'animateur du chantier solidaire ou les autres volontaires etc. Au bout de quelques jours, suite à la communication qui s'établisse entre les membres du groupe et aux activités conjointes (travailler et vivre ensemble), les individus se sentiront membres d'un groupe .Le groupe du chantier solidaire développe alors sa propre identité, à laquelle chaque volontaire contribue. C'est un aspect essentiel du travail volontaire que de dépasser son égoïsme, de respecter les opinions, les pôles d'intérêt et les besoins des autres, et d'agir au profit d'une communauté ou d'une société en général.Toute une série de jeux a été créée dans le but de réchauffer l'atmosphère. Ces jeux aident les membres du groupe à faire une connaissance afin que le sentiment initial d'être un étranger dans un groupe ne dure pas. Normalement, à la fin de la première semaine, les membres du groupe se connaissent tous, ils agissent en tant que groupe et s'y sentent bien.Problème d'adaptation / isolementIl existe certaines tendances qui peuvent empêcher le développement positif d'une vie harmonieuse de groupe. Il peut y avoir des individus isolés. C'est peut être le cas d'une personne qui n'est pas habituée à avoir une vie sociale intense, ou qui a des problèmes de langue, ou un handicap qui l'empêche de bien communiquer avec les membres du groupe. Le cas peut aussi se présenter qu'une personne un peu différente des autres (en raison de son milieu social, culturel ou politique) soit laissée à l'écart ou peu aimée. Le but quasiment de toutes les organisations de solidarité et de volontariat international est de travailler à la compréhension internationale et le respect mutuel. Cette personne doit faire un effort de trouver un pôle d'intérêt commun entre lui et le reste du groupe et intégrer des activités en conséquence. Etant donné que le travail tend à être organisé en petits sous-groupes, il y a là un bon moyen d'être mélangé aux gens.Problème de conflitsPartout où des personnes différentes se rencontrent, des conflits peuvent naître en raison des différences d'intérêts, manière de voir les choses, de motivations et d'espérances si l'on considère la complexité d'un groupe de 30 personnes (venant des quatre coins du monde), on se rend compte du grand potentiel conflictuel que cela peut représenter. Si des personnes différentes ont des opinions différentes sur des choses comme l'organisation du travail ou des loisirs, tout le monde doit exprimer ses idées et ses sentiments et proposer des intérêts des parties en conflit. Il ne faut pas avoir peur des conflits, ni les éviter.Un conflit ouvert vaut mieux qu'un conflit caché, car il donne une chance au groupe de trouver une solution, et d'améliorer la situation qui a permis au conflit de se développer. Cependant, il est clair qu'un chantier n'est pas une rencontre ou un lieu pour séances de psychanalyse. Dans un groupe qui n'est rassemblé que pour deux semaines, il ne faut pas oublier les limites posées par la durée du séjour, et il est souvent mieux de garder à l'esprit l'objectif du bon fonctionnement du chantier et la réalisation de ses objectifs. Problème de préjugés envers différentes nationalitésLes préjugés influent sur la façon de penser et le comportement des gens. Il se peut que certains volontaires expriment directement leurs préjugés, d'autres, bien qu'ils en aient, refuseront de les admettre. Surmonter les préjugés est le but des organisations de solidarité et de volontariat international. Il peut y avoir des caractéristiques nationales dues à des styles de cultures, de religion ou d'éducation. Il faut cependant étudier pendant longtemps des cas concrets avant de tirer des conclusions générales (et non l'inverse). Et même, les caractéristiques nationales ne sont pas stables, elles changent avec les évolutions sociales et économiques, qui ont une influence sur la structure des comportements des attitudes et des activités. Le meilleur moyen de surmonter les préjugés est d'en prendre consciences, d'essayer de communiquer le plus possible et de coopérer sur la base d'intérêts communs. Il faut donc trouver des intérêts communs sur un chantier solidaire, et en faire l'objet d'une communication réciproque.Problème de différences de concepts morauxDe la différence des cultures découlent des différences dans les concepts moraux, ou dans les attitudes par rapport aux rôles de l'homme et de la femme dans la société. Cela peut donc poser des problèmes lorsque des personnes venant de pays ou de milieux différents se rencontrent. Il est important de respecter toutes les normes et toutes les valeurs, et de ne pas penser que telle ou telle manière de faire et de penser est supérieure à une autre. Il faut comprendre les systèmes de valeurs en observant les sociétés d'où les gens viennent. En l'espace de trois semaines, personne ne peut attendre de qui que ce soit de laisser tomber tout ce qu'il a appris et vécu chez lui jusqu'à ce jour. Mais on peut bien sûr apprendre beaucoup sur un chantier solidaire, parce qu'on peut observer des attitudes et des manières différentes d'aborder les choses.Problème de choc culturelUne personne qui voyage à l'étranger peut souffrir d'un choc culturel. Cela peut par exemple arriver à des volontaires africains qui vont en Europe, ou à des volontaires européens qui voyagent en Afrique, etc. Un choc culturel survient lorsqu'une personne non préparée se trouve soudainement environnée par une population et une culture complètement différentes de celles auxquelles elle est habituée. Cela commence par les choses quotidiennes telles que les repas, le climat, la langue, les expressions non verbales, le fait de dormir par terre, les transports (autobus surpeuplés), la différence de végétation, les insectes (mouches, fourmis, etc..). Si toutes ces petites choses s'accumulent, la personne peut réagir physiquement et psychologiquement à leur encontre. Les symptômes d'un choc culturel, qui se développe normalement sur une durée de temps plus longue que celle d'un chantier, sont les suivants : Il y a au début une période d'enthousiasme et d'euphorie. La personne communique intensément avec les gens du pays ou de sa propre nationalité, goûte les plats locaux, visite de nombreux endroits. Son attitude envers le pays qu'elle visite est extrêmement favorable, elle peut même affirmer que tout y est mieux que dans son propre pays. Cette phase d'enthousiasme est suivie d'une longue période de déprime et de frustration. La personne recherche alors le contact des gens de son pays d'origine, semble introverti, solitaire, devient commère, isolée. Elle commence à avoir des préjugés contre le pays où elle se trouve, et son opinion générale à l'égard de ce dernier et de sa population peut être négative et agressive. Symptômes présentés généralement par les personnes atteintes du choc culturel. Quelques solutions pour atténuer les effets du choc culturel et de difficulté culturelle.
 Admettre ces effets, et considérer qu'il s'agit d'une réaction normale qui peut toucher tout le monde, Avoir des attentes positives et réalistes, Eviter d'idéaliser la vie dans son pays, Ne pas abuser de l'isolement et s'intégrer progressivement dans les activités de l'association et du milieu, Communiquer avec les gens du pays d'accueil et les volontaires locaux, Respecter les autres, leur culture comme ils respectent la nôtre, Garder contact avec ses amis et parents, Mettre son expérience et ses réflexions sur papier, Faire le point sur ses objectifs de départ, Avoir le sens de l'humour.
NOS CONTACTS LES PLUS SURES (+228) 90 47 76 4615BP272 Lomé-Togowww.associationcercledor.wordpress.com cercledor.international@gmail.com Facebook: Cercle d'or Togo
NB : L'Association CERCLE D'OR est située au Togo à Lomé. Elle est reconnue officiellement par le gouvernement togolais, Récépissé Nº0636/MATDCL-SG-DLPAP-DOCA, publié au Journal Officiel de la République

Par E-mail
cercledor.international@gmail.com

Подать заявку сейчас